Nouvelle année 20 Minutes a sélectionné dix événements qui vont marquer l’actualité nantaise cette année

© 20 minutes

— 

1 Un château tout nouveau, tout beau Ce doit être la plus grosse livraison du Père Noël en décembre prochain. L’ensemble ouest du château des Ducs de Bretagne va être entièrement restauré, le circuit des remparts rétabli et une toute nouvelle mise en lumière viendra embellir les lieux. A l’intérieur, un musée de 3 700 m2 consacré à Nantes et son histoire. Le tout aura coûté 48 millions d’euros pour un chantier d’une durée de sept ans. 2Le busway entre en service sur la ligne 4 Si les travaux débutés en mars ne prennent pas de retard, le busway nantais roulera dès septembre. La nouvelle ligne 4 va ainsi relier la porte de Vertou à la place Maréchal-Foch par des bus « en site propre » : leur circulation va se faire sur des voies dédiées, isolées de celles des voitures par des séparateurs en béton. 3 Changement de visage pour le centre-ville De mars à septembre, la place Royale subira des travaux pour devenir piétonne et se parer de nouveaux revêtements dans les tons beige clair. Le quatrième trimestre verra la fin de l’aménagement de l’axe Feltre-Calvaire, avec la mise en place de plateaux piétonniers et l’implantation de bouquets de gros bambous. Enfin, le visage nocturne de la ville va être modifié, avec la création de deux « parcours-lumière ». Le premier, en février, concernera Bouffay, et le second, dès septembre, la place Royale, la rue Crébillon et la place Graslin. 4 Un forum mondial pour les droits de l’homme Pour sa deuxième édition, ce rendez-vous mondial vise à renforcer la coopération entre tous les acteurs du domaine des droits de l’homme. Trois grands thèmes seront débattus : discriminations et diversité, globalisation économique et droits de l’homme, responsabilités et solidarités. Du 10 au 13 juillet à la Cité des congrès. 5 Juste pour Rire emprunte la route des vannes Directement importé de Montréal (Québec), le premier festival Juste pour Rire-Nantes Atlantique arrive dans la cité des Ducs. La programmation ratisse très large, entre one-man-show, improvisation, théâtre, magie, chanson, bande dessinée ou encore littérature... Le coeur du festival se situera à la Cité des congrès, mais des spectacles sont prévus dans d’autres salles de Nantes (TNT, Paul-Fort) et de la côte atlantique. Aux côtés des têtes d’affiches (Laurent Ruquier, Franck Dubosc...), les talents régionaux et francophones (Québec, Afrique noire...) auront toute leur place. Du 25 avril au 1er mai. 6Scène ouverte au Zénith de Saint-Herblain La nouvelle salle de spectacles de l’agglo nantaise ouvre ses portes au public en décembre, sur le site Ar Mor de Saint-Herblain. Créé par des architectes spécialisés dans la conception de ce type de salle, le Zénith nantais sera doté d’un espace scénique modulable, permettant d’accueillir entre 1 800 et 8 500 spectateurs. Cette masse de béton habillée de résille de métal perforé s’illuminera les soirs de spectacle, avec des projections d’images sur sa façade principale. 7Balade coréenne au jardin du Grand-Blottereau Le jardin coréen – dit « de la colline de Suncheon », en hommage à la ville partenaire du projet – doit ouvrir au public en avril. « Colline aux azalées », « vallon du thé », « fontaine au ginko » ou encore « sentier des bambous » viendront renforcer l’aspect exotique du parc du Grand-Blottereau. A terme, l’objectif est de représenter les cinq continents. 8 Economie sociale et solidaire dans la cité Expositions, débats, marchés bio et équitables, spectacles et animations : les « Ecossolies », grande manifestation nantaise d’économie sociale et solidaire, se veulent résolument festives. Le but étant de promouvoir des valeurs de partage et de développement durable. Les 9, 10 et 11 juin, au coeur de Nantes. 9Culture et batellerie sur les bords de Loire Biennale artistique et culturelle, les Rencontres du fleuve rassembleront sur les bords de Loire la batellerie traditionnelle et contemporaine. Avec, au programme de cette nouvelle manifestation, des rencontres itinérantes, des événements artistiques, des découvertes patrimoniales et environnementales... Première escale les 24 et 25 juin à Nantes et jusqu’au 2 juillet à Oudon, Champtoceaux, Ancenis, Le Pellerin, Couëron et Saint-Nazaire. 10Un bestiaire naïf au beau milieu de la ville Une vaste rétrospective disséminée sur quatre sites rend hommage, de juin à début janvier 2007, à un enfant du pays : Alain Thomas, peintre d’art naïf. A voir donc au jardin des plantes, des sculptures végétales inspirées des célèbres toucans de l’artiste, sa fresque murale « déménagée » d’un mur de la chaussée de la Madeleine au quartier de l’hôtel de ville et toutes ses oeuvres exposées au Muséum d’histoire naturelle, à l’hôtel du département et à la mairie de Couëron. Page réalisée par Sandrine Lefebvre

design Nantes promue capitale du design pour les douze mois à venir : le Lieu Unique accueille cet été, du 17 juin au 10 septembre, plus de trois cents projets des meilleures écoles de design européennes. En parallèle, vont se dérouler des rencontres professionnelles, des colloques et une exposition itinérante à destination des lycées de la région.