Un resto enfreint la loi littoral

© 20 minutes

— 

Le restaurant Papagayo à Pornic sera bientôt démoli. Construit en bordure de la plage de Portmain, il enfreint la loi littoral du 3 janvier 1986. « Tout bâtiment situé sur le domaine public maritime n’a pas à y être », rappelle Jean-Marie Carteirac, directeur de la direction départementale de l’équipement (DDE) de Loire-Atlantique. « Ça fait mal. Ça faisait bientôt vingt ans que je travaillais ici. Même si on s’attendait un peu à cette décision, on espérait pouvoir repartir », estime Marcus, associé d’Alain Huet, patron du Papagayo. Fin 2004, il avait souhaité revendre son restaurant. L’Etat s’y était alors opposé, jugeant illégale l’existence du bâtiment. Depuis, un sursis avait été accordé au propriétaire pour un an. La seule possibilité de continuer à faire de la restauration consiste désormais à « monter une structure en mars et à la démonter en octobre », souligne la DDE. J. J.