Punie pour non-assistance

© 20 minutes

— 

Un simple avertissement. Le tribunal correctionnel de Saint-Nazaire a condamné hier à un an de prison avec sursis une femme de 43 ans, jugée pour « non-assistance à personne en danger ». Le 27 novembre 2004, après une soirée arrosée, l’un de ses amis s’était noyé dans le port. La prévenue, qui assure avoir tenté de le sauver, n’avait alerté les secours que le lendemain. « Elle avait peur qu’on lui dise qu’elle l’avait poussé, avait expliqué son avocat lors de l’audience, le 29 novembre dernier. Cet état de sidération est bien connu des gens qui ont vécu pareille situation. » La famille de la victime, qui s’était constituée partie civile, a obtenu hier 16 000 e, au titre du préjudice moral et économique.