La nouvelle maison des marionnettes

Frédéric Brenon

— 

Ouverte hier après-midi, la nouvelle salle et ses créations ont rapidement séduit les enfants.
Ouverte hier après-midi, la nouvelle salle et ses créations ont rapidement séduit les enfants. — F. Eslner / 20 Minutes

«C'est extrêmement émouvant. La culture de la marionnette va pouvoir être maintenue à Nantes. C'était important, elle fait partie de notre patrimoine. » Monique Créteur contemple avec fierté la scène flambant neuve qui vient d'être inaugurée. La petite-fille de Marguerite et Edgar Créteur, qui ont animé entre 1938 et 1966 le Guignol du cours Saint-Pierre, a réussi à trouver un nouveau site pour sa Maison de la marionnette.
Celle-ci sera désormais hébergée à l'étage du centre commercial Beaulieu. Un partenariat inédit, conclu pour dix ans reconductibles. Le petit théâtre de la rue Dugommier, en plein centre-ville de Nantes, a, lui, fermé ses portes. « Nous y étions trop à l'étroit, en période de vacances scolaires nous devions refuser beaucoup beaucoup de monde. On désespérait de réussir à trouver un autre toit », rapporte Serge Couturier, responsable de la structure et fils de Monique Créteur.

Trois fois par semaine
Avec une salle de 95 places à Beaulieu, la Maison de la marionnette a doublé sa capacité d'accueil. Elle dispose aussi d'un atelier de fabrication et d'un espace d'exposition où sont présentés quelques uns de ses 300 pantins. Les spectacles, créés le plus souvent par la compagnie familiale, sont donnés à 16 h chaque mercredi, samedi et dimanche au tarif de 6 €. « On espère attirer un public nouveau, notamment du sud-Loire, raconte Monique. Le spectacle vivant ne doit pas être un genre qui se meurt. »

Une semaine de festival gratuit

Le premier festival de marionnettes de Nantes a débuté hier. Jusqu'au 12 mars, cinq scènes réparties dans la galerie du centre commercial Beaulieu proposent des spectacles gratuits pour enfants à 14h30, 15h30, 16h30 et 17h30. Dix compagnies professionnelles seront aux manettes. Inscription des enfants à l'accueil de 12 h à 19 h.