Une semaine après sa disparition, Laëtitia reste introuvable

PORNIC «20 Minutes» fait le point sur l'enquête...

Guillaume Frouin

— 

Laëtitia a disparu près de Pornic dans la nuit du 18 au 19 janvier 2011.
Laëtitia a disparu près de Pornic dans la nuit du 18 au 19 janvier 2011. — F. Elsner / 20 Minutes

Une semaine après sa disparition, Laëtitia demeure introuvable. 20 Minutes fait le point sur l'enquête.

>> Retrouvez tous nos articles sur l'affaire en cliquant ici

Pas d'accusations de viol. Tony Meilhon, 31 ans, a été mis en examen pour «enlèvement suivi de mort», mais finalement pas pour «viol». «Les charges sont insuffisantes à ce stade de la procédure», estime le juge d'instruction, malgré les SMS envoyés par l'adolescente à un ami où il y est fait allusion. Il pourra toutefois le faire plus tard, selon l'avancée de son enquête: l'information judiciaire couvre ces accusations.

Les éléments à charge. Les traces de sang, retrouvées en nombre dans le coffre de la voiture (volée) de Tony Meilhon, sont celles de Laëtitia. Le suspect, qui évoque un simple «accident mortel de la circulation», est également le dernier à l'avoir vu vivante.

Repassage devant le JLD. Le suspect repasse aujourd'hui devant le juge des libertés et de la détention (JLD), avec un avocat commis d'office, pour statuer sur son maintien en détention. Samedi, il avait refusé d'être aidé de l'avocat de permanence, perturbant du même coup la procédure judiciaire à son encontre.

Une seule autre garde à vue. L'ami de Tony Meilhon, qui l'avait vu avec Laëtitia juste avant sa disparition, a été remis en liberté après sa garde à vue, sans qu'aucune charge ne soit retenue contre lui. Il n'y a pas eu d'autres gardes à vue.