Disparitions en série à Chantenay

Guillaume Frouin

— 

Grégoire Rigault (à g.) a disparu samedi matin, 24 heures avant Rémy Calméjane.
Grégoire Rigault (à g.) a disparu samedi matin, 24 heures avant Rémy Calméjane. — DR

La coïncidence est « troublante », concède Xavier Ronsin. Le procureur de la République de Nantes a ouvert une enquête pour « disparition inquiétante », alors que Grégoire Rigault n'a plus donné signé de vie depuis la nuit de vendredi à samedi. Etudiant à l'Institut national des techniques économiques et comptables (Intec), à Nantes, ce jeune homme de 23 ans a été aperçu pour la dernière fois à proximité du Calysto, la boîte de nuit de Chantenay. Une discothèque d'où était sorti la nuit d'avant Rémy Calméjane, un étudiant de 19 ans en fac de sports, qui est lui aussi porté disparu depuis.

Des plongeurs ont inspecté la Loire
« Une équipe d'enquêteurs renforcée épluche actuellement les éventuels liens entre les deux affaires, mais il n'y a pour le moment rien d'établi », insiste Xavier Ronsin. « Les seuls points communs sont leurs âges approximatifs et le lieu où ils ont été vus pour la dernière fois. » Hier, des plongeurs ont ainsi été dépêchés pour inspecter la Loire. Des chiens-pisteurs ont également été appelés en renfort sur les rives.
Les policiers vont aussi devoir déterminer si Grégoire est bel et bien rentré au Calysto, alors que les témoignages à ce sujet divergent. Rémy, lui, en était sorti à la demande des responsables de l'établissement : il avait bu, et dormait sur une banquette.

Alcool

En septembre 2007, Pierre-Yves Bouju s'était noyé en Loire, après avoir été sorti du LC Club en état d'ivresse. La discothèque avait alors fait l'objet d'une fermeture administrative d'un mois.