Un bus racheté au prix du ticket

Guillaume Frouin

— 

Le Heuliez GX 44 a été racheté par Omnibus Nantes pour un euro symbolique
Le Heuliez GX 44 a été racheté par Omnibus Nantes pour un euro symbolique — F. Elsner / 20 Minutes

C'est un bus lambda, emprunté pendant plus de trente ans par des passagers indifférents. Un Heuliez GX 44, qui était destiné à la casse, vient d'être racheté pour un euro symbolique par Omnibus Nantes. « C'est le bus nantais par excellence », s'enthousiasme Thomas Richier, secrétaire de cette nouvelle association, qui regroupe une vingtaine d'amoureux des transports en commun terrestres. « On en comptait 170 exemplaires au début des années 1990. Il a marqué des générations de Nantais. »

1,6 million de km au compteur
L'antique bus a été réformé en juillet dernier, après un ultime terminus à la mairie de Couëron et plus de 1,6 million de kilomètres au compteur. Depuis, un « grand nettoyage » a été fait. Il a juste fallu changer ses sièges, qui étaient « usés », et les remplacer par d'autres, récupérés sur des véhicules similaires destinés eux aussi à la casse. Le moteur Mercedes, lui, est « increvable », assure Thomas, 20 ans, qui a emprunté l'engin pour aller au collège puis au lycée. « Je me rappelle du bruit du moteur, du numéro du bus, de sa destination… Tout cela a un charme particulier pour moi », explique le jeune homme. Un charme qui pourrait être valorisé lors des prochaines Journées du patrimoine, espère son association, qui envisage déjà d'acheter un deuxième « bus-musée » l'an prochain.