Le pédophile écumait les plages

— 

Son procès a débuté hier, à huis clos, devant la cour d'assises de Loire-Atlantique. Patrick B., un peintre publicitaire de 52 ans, est jugé jusqu'à vendredi pour une série de viols et d'agressions sexuelles sur des fillettes, à l'été 2008, sur les plages du pays de Retz. Seize victimes ont été recensées au total, dont dix se sont constituées parties civiles. Toutes sont âgées de 5 à 16 ans.
A chaque fois, le mode opératoire de l'accusé était le même : rôdant dans les dunes, il s'approchait de ses victimes lorsqu'elles se trouvaient isolées, en leur demandant parfois de chercher ses clés soi-disant perdues. Il avait pu être démasqué après s'être présenté sans slip ni pantalon devant une adolescente de 16 ans, sur la plage des Rochelets, à Saint-Brévin-les-Pins. Un fourgon équipé de rideaux occultants et un matelas gonflable avaient alors été saisis chez lui. Malgré son casier judiciaire vierge, il a été maintenu en détention pendant l'enquête : le risque de récidive est « considérable », selon un expert.