Personnels de santé fâchés

— 

Venus de tout le grand ouest, près de 2000 salariés du secteur sanitaire et social ont manifesté hier à Nantes pour protester contre la renégociation de leurs conventions collectives. Leur action s'est déroulée à l'occasion de la tenue, à la Cité des congrès, du congrès national de la Fédération hospitalière privée à but non lucratif (FEHAP), laquelle gère plus de 3400 établissements. De légers heurts ont opposé manifestants et CRS. Les syndicats dénoncent la modification de leurs grilles de rémunération, du calcul de l'ancienneté, des primes de licenciement ou encore des allocations de départ à la retraite.