Un bus « santé » au supermarché

antoine gazeau

— 

En début de semaine, le bus était stationné sur le parking du Super U Dalby.
En début de semaine, le bus était stationné sur le parking du Super U Dalby. — fabrice elsner / 20 minutes

Il sera posté la semaine prochaine devant le centre commercial Malakoff. Sur quatre places, pas moins. Un bus aux couleurs de la mairie parcourt en ce moment les quartiers Est de la ville. Sur les parkings de grandes surfaces, il n'a qu'un objectif : informer les Nantais en situation de précarité sur les démarches administratives donnant accès aux soins ou à la prévention santé.

Une expérience généralisable
Le service n'a rien de nouveau : des permanences sont déjà assurées dans les mairies annexes. « Mais tout le monde ne vient pas vers nous, constate Stéphanie Fonteneau, référente territoriale sur les quartiers Est. Alors on va à la rencontre des intéressés, dans un lieu qui n'est pas dédié au sujet... » Une logique qui résume d'ailleurs le credo pragmatique du récent Centre d'innovation sociale, à l'origine de cette initiative : « Inutile de concentrer nos moyens sur des séances de bien-être quand les gens n'ont même pas accès à ces droits fondamentaux. »
Au passants, la responsable et d'autres animateurs disent alors l'importance d'une mutuelle, leur montrent que c'est financièrement rentable, leur parlent d'un petit orteil cassé : « Une visite chez le médecin, une radio, une contre-visite, ça coûte cher. » Surtout, rappelle encore Stéphanie Fonteneau, nombreux sont ceux qui peuvent prétendre aux aides à la mutuelle ou autres chèques santé. « Souvent, ce n'est pas leur priorité. Et les démarches sont parfois fastidieuses. On les aide. Ils sont attentifs ! » Tant mieux, parce qu'« après évaluation, cette expérimentation est vouée à devenir une politique municipale dès 2011 », promet Michelle Meunier, adjointe au maire de Nantes à la solidarité.