Le meurtrier jugé pour vols

G. F.

— 

Des délits bénins, sans commune mesure avec les crimes dont il est accusé. Alain Faury-Santerre a comparu hier devant le tribunal correctionnel de Nantes, pour des vols par effraction commis en décembre 2006 et janvier 2007 à La Baule. L'homme, âgé de 59 ans, est au cœur de l'enquête sur les « valises macabres » découvertes en juin 2008 à Nantes dans la Sèvre et l'Erdre. Celles-ci contenaient le tronc et la tête de sa compagne Françoise Gallen, que l'homme aurait découpée à l'aide d'une scie égoïne après une dispute sur fond d'alcool. Il devrait être jugé pour cela en février 2011.