Secret autour du cadavre découvert

— 

Ses résultats sont « intéressants ». C'est le seul élément qui a filtré hier sur l'autopsie pratiquée sur le cadavre découvert lundi dans un grenier de l'immeuble situé au 34 rue du Maréchal-Joffre, à Nantes. Une information judiciaire devrait être ouverte aujourd'hui par le parquet de Nantes, qui n'a pas souhaité non plus communiquer le motif retenu. Objectif : préserver l'enquête, confiée à la police judiciaire. Compte-tenu du contexte, l'homicide volontaire semble toutefois ne faire aucun doute. Le corps de la victime, dont on ne connaît ni l'âge, ni le sexe, ni l'identité, était en effet enveloppé de quatre épaisseurs de tissus et de sacs. Il a été découvert par des ouvriers venus faire des travaux dans cet immeuble ancien situé face à l'église Saint-Clément. Etant donné l'état de décomposition du corps, la date du décès remonterait a priori à « plusieurs mois ». Un travail « de longue haleine » s'annonce, promet encore le parquet.