Nantes

Le privé peineà recruter

En marge de la rentrée scolaire qui a vu les effectifs de l'enseignement catholique légèrement augmenter en Loire-Atlantique (97 634 élèves au total), la direction diocésaine s'inquiète de ne pas ...

En marge de la rentrée scolaire qui a vu les effectifs de l'enseignement catholique légèrement augmenter en Loire-Atlantique (97 634 élèves au total), la direction diocésaine s'inquiète de ne pas réussir cette année à assurer les remplacements de tous les enseignants absents. « Dans le premier degré, nous n'avons plus que quarante suppléants disponibles pour 2 300 maîtres en poste. Nous risquons de ne pas pouvoir subvenir à tous les besoins », explique-t-elle. Comme dans le public, ces difficultés de recrutement sont principalement liées à la masterisation des enseignants et à la baisse d'attractivité du métier.