Le mémorial grandit sous le quai

Frédéric Brenon

— 

Le parcours est désormais creusé sous le quai de la Fosse et sera bientôt hors d'eau.
Le parcours est désormais creusé sous le quai de la Fosse et sera bientôt hors d'eau. — F. Elsner / 20 minutes

Près de six mois après le démarrage des travaux sur le quai de la Fosse à Nantes, le mémorial à l'abolition de l'esclavage commence déjà à se dessiner. Le quai a en effet été creusé et le parcours souterrain, élément le plus emblématique du site, se découvre désormais. Il prend la forme d'une galerie de 90 m de long, offrant au visiteur une étonnante promenade sous l'estacade, à hauteur du fleuve. Un mur surmonté d'une vitre – en cours de construction – empêchera l'eau d'entrer tout en dégageant la vue. « L'ambiance sera très particulière. Cela fera ressentir au visiteur le point de vue des esclaves lorsqu'ils traversaient les océans à fond de cale. », explique Hervé Guégan, ingénieur-chef du projet.

Le test réussi de la grande marée
Le passage sera-t-il souvent inondé, comme le craignaient ses détracteurs? « L'étanchéité sera totale dans quelques jours. Une inondation ne sera alors possible qu'en cas de crue très exceptionnelle. Par exemple, lors des récentes grandes marées, le niveau de la Loire n'a pas atteint la hauteur du mur malgré un coefficient de 116. »
La prochaine grosse étape sera l'insertion au sein du passage d'énormes plaques de verres (8,60 m de haut) sur lesquelles seront inscrits des textes évoquant les luttes contre l'esclavage. Une salle d'exposition est également en cours de réalisation à l'extrémité du souterrain. A l'extérieur, une large promenade piétonne arborée va être aménagée sur les 400 mètres séparant la passerelle Schoelcher et le pont Anne-de-Bretagne. « Le visage du quai de la Fosse va changer », promet Hervé Guégan. L'ouverture au public est prévue pour septembre 2011.