Le Croisic pleure Claude Chabrol, inhumé aujourd'hui

— 

Les obsèques du cinéaste ont lieu à Paris.
Les obsèques du cinéaste ont lieu à Paris. — F. eslner / 20 Minutes

Décédé dimanche à l'âge de 80 ans, le réalisateur Claude Chabrol sera inhumé cet après-midi au cimetière du Père-Lachaise à Paris. Et non pas au Croisic comme certains médias le pressentaient. Il faut dire que le cinéaste était très attaché à la cité balnéaire, où il possédait depuis six ans une maison située en centre-ville, dans laquelle il passait une grande partie de son temps. Sur place, ceux qui l'ont fréquenté en gardent l'image d'un homme généreux, disponible et plein d'humour.

Président du jury d'un festival local
« Les Croisicais l'avaient adopté, et lui avait adopté Le Croisic. C'était sa bouffée d'oxygène quand il n'était pas à Paris », explique Mickaël Gauthier, directeur du cinéma Le Hublot et responsable du festival De la page à l'image dont Chabrol était président du jury depuis 2007. « Il savait nous mettre à l'aise, se mettre au niveau des personnes qu'il avait en face de lui. »
Ronald Huygevelde, le patron du restaurant Le Lénigo, que Chabrol fréquentait depuis 17 ans, accuse le coup. « C'est triste, c'était un homme à part, à qui on pouvait se confier. C'était aussi un bon vivant, il aimait bien la bonne chère, le bon vin. » Claude Chabrol avait tourné à Nantes et à Rezé, en 2004, « La Demoiselle d'honneur », avec Benoît Magimel et Laura Smet, d'après le roman de Ruth Rendell.F.B. (avec AFP)