La chapelle bientôt transformée en hôtel

Frédéric brenon

— 

Aujourd'hui vides, la nef et le chœur accueilleront bientôt une trentaine de chambres.
Aujourd'hui vides, la nef et le chœur accueilleront bientôt une trentaine de chambres. — F. Elsner / 20 Minutes

Elle aurait pu devenir un cabinet médical, un atelier de créateur ou une salle de spectacle. Ce sera finalement un hôtel. En vente depuis la fin 2008, la chapelle Notre-Dame-des-Anges située rue Frédéric-Cailliaud, le long du Jardin des plantes, vient de trouver preneur. Un entrepreneur nantais de 37 ans s'est porté acquéreur de cet édifice religieux du XIXe siècle, inscrit au patrimoine de la ville, et ayant appartenu à la congrégation des Filles de la sagesse. Son idée : y installer un hôtel à thème, indépendant, plutôt haut de gamme, mais très atypique. A l'image du lieu.

Ouverture prévue fin 2011
« J'étais à la recherche d'un hôtel existant, puis quand j'ai vu cette chapelle, ça a fait tilt. Son architecture et son environnement sont exceptionnels. Mais ce sont les volumes qui m'ont séduit le plus », raconte celui qui « préfère rester discret pour l'instant sur le projet ». D'une superficie de 630 m2 avec une hauteur sous plafond atteignant jusqu'à 16 m, l'édifice disposera après travaux d'une surface au sol de 1300 m2 et d'une trentaine de chambres . Deux planchers permettant de créer trois niveaux seront pour cela montés dans la partie principale, sans percer les murs. Les éléments les plus remarquables (vitraux et œils-de-bœuf de la nef) seront préservés, comme la façade extérieure.
« Il y a une réelle complexité de mise en œuvre car on fait tout pour conserver le lieu en état, explique l'architecte choletais Philippe Vallecillo. Il a fallu aussi résoudre les problématiques de sécurité et d'accessibilité. Mais c'est un magnifique challenge, peu commun. » Les travaux, réalisés avec l'aval des Bâtiments de France, dureront un an. L'ouverture est prévue pour la fin 2011.