Le Hellfest en passe de prolonger son bail

Guillaume Frouin

— 

20 000 métalleux sont attendus ce week-end à Clisson pour le 5e Hellfest.
20 000 métalleux sont attendus ce week-end à Clisson pour le 5e Hellfest. — J.-S. Evrard / 20 Minutes

Le Hellfest pourrait bien être pérennisé sur son site du Val-de-Moine, à Clisson. Le projet a été dévoilé hier soir par les élus locaux, lors de l'inauguration de la 5e édition du festival de « musiques extrêmes ». Le Hellfest, qui va accueillir ce week-end 115 groupes et 20 000 fans de metal, aurait dû en effet déménager dès 2012 pour faire place à un lycée, qui empiétera sur l'emplacement actuel des scènes.

Rester « au moins cinq ans »
Des aménagements, à la place de parkings, devraient finalement permettre au festival de rester « au moins cinq ans », estime Jean-Pierre Coudrais, maire (divers gauche) de Clisson. « Ça permet de rentabiliser les investissements effectués », explique l'élu, à l'origine de la création d'un « comité de pilotage pour le maintien d'Hellfest à Clisson ». « Même si ce n'est pas de la musique que j'écoute tous les jours, le festival entraîne des retombées économiques importantes pour les commerçants », justifie Jean-Pierre Coudrais.
« C'est un agréable encouragement, après tout ce qu'on a vécu ces dernières semaines », soufflent les organisateurs, originaires de la commune. Le Hellfest avait été assigné en justice par une association catholique, hostile au caractère « sataniste » de certaines chansons de groupes de metal invités.