Les vins de Loire en quête de débouchés à l'étranger

©2006 20 minutes

— 

Le Japon et la Russie sont les deux invités d'honneur du vingtième salon des vins de Loire, qui ferme ses portes ce soir, à Angers

Depuis lundi, ce sont près de 9 000 visiteurs qui sont venus à la rencontre des quelque 600 exposants que réunit ce salon majeur

Troisième vignoble AOC de France, avec 68 appellations d'origine contrôlée dispersées sur douze départements des Pays de la Loire et du Centre, le Val de Loire résiste mieux que d'autres à la crise qui secoue depuis plusieurs années la viticulture française

Grâce aux bons résultats des vins effervescents et rosés, les ventes des vins de Loire se sont ainsi quasiment stabilisées (- 0,4 %) en 2004-2005

Mais seules les exportations permettent de limiter véritablement les dégâts

Le Royaume-Uni demeure le premier client des vins de Loire, devant la Belgique et les Pays-Bas

Au Japon, les ventes ont chuté de 19 % l'an dernier, après une hausse du même ordre l'année précédente

« C'est un marché émergent où le vin se démocratise

Même s'il n'est pas facile d'accès, on croit fermement qu'on peut mieux s'y développer, indique Claire Duchesne, directrice de l'interprofessionnelle des vins du Val de Loire

C'est aussi la porte d'entrée vers d'autres marchés asiatiques

»