Les collèges du sud-est vont saturer...

— 

Il dit avoir été « dépassé ». Mais il va se rattraper, promis. Patrick Mareschal (PS), président du conseil général, dévoilait hier les résultats d'une étude sur l'évolution des effectifs scolaires dans le sud-est du département, commandée à la rentrée 2009 : sur un bassin de recrutement de 14 collèges publics répartis sur 11 communes, la poussée démographique est très nette en deuxième couronne. Des projections en 2019 indiquent même une saturation de plusieurs collèges, comme à Aigrefeuille, Clisson, Legé ou Vallet.
« L'étalement urbain se poursuit à un rythme soutenu, mais c'est surtout la propension des nouveaux arrivants à s'inscrire dans le public qui surprend », explique Patrick Mareschal, pour qui la taille idéale d'un collège tourne autour de 600 élèves : « Toucher à la carte scolaire ne suffira pas! » Des constructions nouvelles sont à l'étude. Et pour la rentrée prochaine, des bâtiments modulaires sont déjà prévus, notamment à Aigrefeuille.Antoine Gazeau