Quand la sécheresse s'installe déjà

©2006 20 minutes

— 

« Une situation déjà délicate »

La préfecture de Loire-Atlantique a réuni hier matin un « comité sécheresse » afin de faire le point, avec l'ensemble des acteurs concernés, sur l'état des ressources en eau dans le département

Ce tour de table, réclamé par le ministre de l'écologie Nelly Olin, confirme l'assèchement important observé dans l'Ouest de la France depuis l'automne 2004

Si l'année 2005 avait été ainsi l'une des plus sèches de ces cinquante dernières années en Loire-Atlantique, la pluviométrie très faible de janvier a encore aggravé le déficit

« Ces faibles pluies n'ont pas permis de recharger les rivières et les nappes souterraines comme on l'espérait », explique Paul Ferrand, responsable du pôle de l'eau à la Direction départementale de l'agriculture et des forêts

Et de poursuivre : « Les cours d'eau sont comme ils devraient l'être au début de l'été

La Loire accuse par exemple une baisse de 70 % par rapport au niveau normal

C'est assez exceptionnel

» Même constat pour les nappes souterraines: « Elles sont actuellement aux niveaux les plus bas jamais enregistrés

» Préoccupante, la situation ne devrait toutefois pas mettre en péril « la fourniture de l'eau potable dans le département l'été prochain », estime la préfecture

Frédéric Brenon

pluies Nort-sur-Erdre et Guéméné-Penfao seraient les secteurs les plus exposées aux difficultés d'approvisionnement en eau si la sécheresse perdure.