Quartier Après dix ans de travaux, la restauration de l'un des fleurons architecturaux de la ville s'achève

©2006 20 minutes

— 

Tout un patrimoine emblématique de Nantes rénové

Aujourd'hui, sur les soixante-huit immeubles que compte l'île Feydeau, une quinzaine reste à restaurer, entièrement ou partiellement

Et seulement six immeubles n'ont pas été rénovés

Il y a quinze ans, le chantier paraissait infaisable

« Le coût de la restauration de l'île semblait une épreuve insurmontable », note Jacques Dabreteau, directeur de Nantes Renaissance, association chargée d'accompagner les propriétaires dans leurs démarches administratives, financières et techniques

Or, depuis 1995, année de mise en place d'un « programme concerté de restauration », Jacques Dabreteau mesure avec satisfaction le chemin parcouru : « Il y a quinze ans, une seule façade était ravalée allée Turenne

Aujourd'hui, il n'en reste plus qu'une à restaurer »

Ce programme d'aides à la rénovation, unique à Nantes, permet aux propriétaires -180 occupants et 300 bailleurs - de bénéficier de subventions de l'Etat, de la ville, de la région et du département

En moyenne, ces aides financent 30 % du montant des travaux

Ainsi, sous l'égide de l'architecte des Bâtiments de France, les pierres de tuffeau ont été retaillées, nettoyées ou même remplacées

Une action de sauvegarde indispensable pour ce patrimoine du xviiie siècle ayant survécu aux périodes de destruction que furent la Révolution et la Seconde Guerre Mondiale

Déjà en 1972, lorsqu'a été défini le secteur sauvegardé de Nantes (126 hectares aujourd'hui), les immeubles de l'île étaient dans un état de délabrement avancé

Cours insalubres, tuffeau en façade effrité, quand il n'avait pas été recouvert de ciment, rempart provisoire qui se fissure avec le temps, n'offrant plus aucune protection contre les eaux de pluie

Cette dégradation annoncée avait conduit à une opération d'amélioration de l'habitat, de 1990 à 1992

L'actuel programme d'aides à la restauration s'achèvera en 2007

D'ici là, la figure de proue de l'île, le centre Neptune, aura disparu, pour être remplacé par un ensemble commercial (lire ci-dessous)

L'île Feydeau entrera alors, une fois de plus, dans une nouvelle ère

Sandrine Lefebvre