Les premiers concerts de la Folle journée ont eu lieu ce week-end en Pays de la Loire. Et c'est sans conteste du côté des Chantiers de l'Atlantique, à Saint-Nazaire, que l'on pouvait assister au plus original d'entre eux. Cinq cent personnes se sont...

©2006 20 minutes

— 

Il était l'un des hommes forts de la droite nantaise des années 1990-2000

Luc Dejoie, 74 ans, est décédé samedi à son domicile de Vertou, des suites d'une longue maladie

Notaire de métier, sénateur de 1983 à 2001, Luc Dejoie s'est surtout distingué au conseil général où il siéga pendant trente et un ans, d'abord en tant que conseiller (de 1973 à 2004), puis en tant que président (de 1994 à 2001)

« C'était un ami, un père en politique

Il avait des convictions affirmées mais savait respecter les hommes », déclare Serge Poignant, maire UMP de Basse-Goulaine

« Avec lui, il n'y avait jamais de coups fourrés

Il disait toujours ce qu'il pensait », estime Patrick Mareschal, l'actuel président PS du conseil général