La Sécu se sépare de ses antennes locales

©2006 20 minutes

— 

C'était une spécificité nantaise

Quatre Maisons de la Sécurité sociale viennent d'être fermées par la Caisse primaire d'assurance-maladie à Nantes (quartier Beauséjour), Rezé (Blordière), Varades et Indre

« Et ça ne va pas s'arrêter là », regrette Claude Frémont, directeur de la CPAM de Nantes

Selon la CGT, 18 des 35 « agences décentralisées » pourraient ainsi prochainement fermer leurs portes faute de fréquentation

L'idée de ces Maisons de la Sécurité sociale avait été lancée dès 1989 par Claude Frémont lui-même

Le directeur voit aujourd'hui dans ses fermetures « l'une des conséquences de la politique nationale » de la CNAM