20 Minutes : Actualités et infos en direct
PatrimoineA Nantes, un appel aux dons pour redonner sa jeunesse au « Maillé-Brézé »

Nantes : Un appel aux dons pour redonner sa jeunesse au « Maillé-Brézé »

PatrimoineL’emblématique bateau militaire nantais a besoin d’une restauration complète pour continuer d’accueillir du public. Mais celle-ci est coûteuse
Le musée naval à flot « Maillé-Brézé » est amarré quai de la Fosse à Nantes depuis 1988.
Le musée naval à flot « Maillé-Brézé » est amarré quai de la Fosse à Nantes depuis 1988. - F.Brenon/20Minutes / 20 Minutes
Frédéric Brenon

Frédéric Brenon

L'essentiel

  • Le Maillé-Brézé est classé aux Monuments historiques depuis 1991.
  • Attaqué par la rouille, il doit être remis en état en 2024.
  • Une campagne de financement participatif est lancée pour aider l’association propriétaire à payer les travaux.

Il est devenu l’un des symboles du port de Nantes, pas forcément le plus attrayant, mais c’est là une affaire de goût. Amarré quai de la Fosse depuis 1988, le navire militaire Maillé-Brézé est visité par 25.000 personnes en moyenne chaque année. L’été qui s’achève a même été le « meilleur en termes d'affluence », selon les guides bénévoles. Oui mais voilà, cet ancien escorteur d’escadre transformé en musée naval souffre de l’usure du temps. Sa coque et l’ensemble des superstructures en métal sont attaqués par la rouille. Une restauration complète est désormais « nécessaire » pour ce monument historique. Elle devrait s’effectuer en mars 2024 à Saint-Nazaire.

L’opération est coûteuse : environ un million d’euros. Pour faciliter son financement, l’association Nantes Marine Tradition, propriétaire du bateau, s’est associée à la Fondation du patrimoine et au Fonds métropolitain pour la culture pour lancer une collecte de dons. Objectif : réunir jusqu’à 150.000 euros. « L’Etat et les collectivités prennent en charge 85 % du coût des travaux. Il nous reste 15 % à trouver, que ce soit auprès des particuliers ou des entreprises. C’est une somme trop importante pour notre association », commente François Bouyer, président de Nantes Marine Tradition.

A l’affiche d’un nouveau film en 2024

Le carénage programmé en cale sèche s’annonce « le plus complet » jamais réalisé sur le Maillé-Brézé. Il faudra préalablement remorquer le navire jusqu’à Saint-Nazaire puisque celui-ci n’est plus équipé pour naviguer par lui-même. La précédente restauration avait été effectuée en 2010.

Au service de la marine nationale pendant trente et un ans, le Maillé-Brézé a été désarmé en 1988. Outre les visites régulières du grand public, l’ancien escorteur est, depuis, sollicité pour participer à des tournages. En 2016, il était parti plusieurs mois à Dunkerque afin de prendre part au film Dunkirk du célèbre réalisateur anglo-américain Christopher Nolan. L’an prochain, le Maillé-Brézé sera également à l’affiche du long métrage A toute allure avec Pio Marmaï et José Garcia.

Sujets liés