L'Apéro facebook sous surveillance

J. R.

— 

La préfecture de Loire-Atlantique a mis en garde hier les convives du futur « apéro Facebook », prévu à Nantes mercredi prochain. L'institution rappelle l'interdiction de la consommation d'alcool sur la voie publique. « Aucune déclaration » pour l'événement n'est pour l'heure parvenue à la préfecture, alors que celle-ci est obligatoire et doit intervenir trois jours avant la manifestation au plus tard. « La tenue d'un rassemblement sans déclaration préalable expose les organisateurs à une sanction pénale. L'utilisation du réseau social en ligne Facebook ne saurait exonérer l'ensemble des promoteurs de cet événement de leurs responsabilités », insiste la préfecture.
En novembre dernier, trente-huit personnes avaient dû être hospitalisées suite au dernier « apéro Facebook », et des dégradations avaient été commises. L'organisateur s'est d'ailleurs vu réclamer une compensation financière de la part de la mairie de Nantes.