La crémaillère fait un mort

— 

Un quadragénaire de Saint-Herblain a été mis en examen samedi pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». Il est soupçonné d'avoir frappé son ami et collègue, lors de sa pendaison de crémaillère il y a une semaine, avenue de Kurun, une impasse de Saint-Herblain. Une dispute aurait éclaté entre eux après qu'ils se soient isolés dans un camping-car pour boire de l'alcool.
La victime, un menuisier de 64 ans, avait alors lourdement chuté sur le bitume. Une automobiliste, qui l'avait retrouvé avec une fracture à l'arrière du crâne et un bleu sous l'oeil, avait alors tenté un massage cardiaque avant qu'il ne soit transporté à l'hôpital. En vain.

Recherche

La brigade criminelle recherche l'automobiliste étrangèreà la fête, qui a tenté de sauverla victime. Elle conduisaitune Austin Mini verte, flanquée du chiffre 6. Son témoignage pourrait valider le scénario reconstitué par les policiers.