Nantes: Un policier mis en examen

JUSTICE Le fonctionnaire avait blessé un lycéen de 17 ans avec un flash-ball...

Guillaume Frouin

— 

Un jeune homme de 16 ans a été grièvement blessé à l'oeil et hospitalisé, dans la nuit de samedi à dimanche à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), par un tir de flash-ball tiré par la police, a-t-on appris lundi de source policière et auprès de la famille.
Un jeune homme de 16 ans a été grièvement blessé à l'oeil et hospitalisé, dans la nuit de samedi à dimanche à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), par un tir de flash-ball tiré par la police, a-t-on appris lundi de source policière et auprès de la famille. — Jack Guez AFP/Archives

Mis en examen. Le policier qui avait blessé un lycéen de 17 ans avec un «super-flash-ball» vient d'être mis en examen pour «violences volontaires avec arme par personne dépositaire de l'autorité publique», a-t-on appris jeudi de sources proches du dossier.

Pierre D., qui manifestait le 27 novembre 2007 contre la loi de réforme des universités (LRU) au rectorat de Nantes, a perdu, depuis, l'usage de son œil droit.

Plus de 2 ans d'enquête

Jusque-là, le tireur bénéficiait du statut de simple «témoin assisté» dans l'enquête du juge Jacky Coulon, qui touche à sa fin, après plus de deux ans d'instruction.

«Il serait cohérent que ce policier soit dorénavant placé sous contrôle judiciaire, et que lui soit retiré l'autorisation du port d'arme, comme cela a été le cas dans des affaires similaires», a réagi le père de la victime. «La responsabilité de la hiérarchie, policière et préfectorale, est également écrasante dans ce dossier. La mise en examen du tireur était nécessaire, mais il faut que d'autres suivent à présent.»