Le lycée sera érigé rues Rondeau
et Freinet  à l'horizon 2014.
Le lycée sera érigé rues Rondeau et Freinet à l'horizon 2014. — J.-S. EVRARD / 20 MINUTES

Nantes

Le lycée international pointe son nez sur l'Ile de Nantes

Le projet a été adopté par les élus de la région et de la mairie de Nantes en fin de semaine dernière. Un lycée de 1 400 places va être construit sur l'Ile de Nantes, entre le conservatoire de musique et le stade Michel-Lecointre. L'ouverture est pro...

Le projet a été adopté par les élus de la région et de la mairie de Nantes en fin de semaine dernière. Un lycée de 1 400 places va être construit sur l'Ile de Nantes, entre le conservatoire de musique et le stade Michel-Lecointre. L'ouverture est programmée pour 2014. Sa particularité sera sa vocation internationale puisque plusieurs classes dispensant des enseignements spécialisés en langues étrangères et relations européennes seront créées. Pour le reste, il proposera des formations générales et technologiques tertiaires, de la seconde jusqu'au BTS, avec un accent donné aux filières artistiques.

Côté structures, le lycée disposera d'une résidence pour internes, d'un amphitéâtre et d'un double gymnase utilisable par les associations en dehors des cours. Sa construction aura pour conséquence le transfert à Mangin d'un terrain de rugby et des courts de tennis de Michel-Lecointre. Le square des Cinq sens, lui, disparaîtra. Autre conséquence de taille pour les familles nantaises : les lycées Vial et Leloup-Bouhier fermeront. Le premier devrait être transformé en collège en 2015-2016, ce qui entraînerait par ricochet la fermeture des collèges Jules-Verne et Guist'hau. Le lycée de l'Ile de Nantes coûtera 77,5 millions d'euros, financé pour l'essentiel par la région. F. B