à Nantes, les coursiers à vélo prennent le pli

— 

Depuis un mois, un coursier pas comme les autres arpente les rues de Nantes. Filipe Alvane, 30 ans, assure en effet ses livraisons de plis... à vélo. Il travaille pour Planète Coursiers, une PME qu'il a lancée début décembre avec son frère Patric et sa belle-soeur Séverine. « Pour parcourir entre 5 et 10 km en milieu urbain, le vélo reste le moyen de déplacement le plus rapide selon l'Ademe », explique cette dernière, qui travaillait jusqu'alors pour Greenpeace, à Paris. Pour symboliser ce mode de livraison écologique, une pastille verte « Livré à vélo » est collée sur chaque pli. Et, sur leur site www.planetecoursiers.fr, un simulateur calcule le nombre de kilos de CO2 qui n'ont ainsi pas été rejetés dans l'atmosphère.

La nouvelle entreprise se donne pour objectif de séduire en un an une ­centaine de clients (agences de publicité, laboratoires d'analyses...). La ­livraison des plis et des colis, qui ­peuvent peser jusqu'à 30 kg, varie de 6,25 euros à 25 euros. W

G. F.