à quoi ressembleront le réseau et les rames de demain ?

— 

J.-S. EVRARD / 20 MINUTES

La dernière extension du réseau de tramway nantais date d'il y a un an avec le prolongement de la ligne 3 jusqu'à Marcel-Paul. Depuis, les finances peu florissantes de la communauté urbaine ont mis un sérieux coup de frein aux projets de développement. La fréquentation des trams ne cesse pourtant de croître et la barre des 70 millions de voyages devrait être dépassée en 2010.

Dans ces circonstances, la prochaine grande modification du réseau concernera l'interconnexion des lignes 1 et 2 entre Haluchère et Recteur-Schmitt. Le projet commencera à voir le jour en 2012 avec la création d'un second terminus pour la ligne 1, à Ranzay. La véritable connexion des deux lignes, via le pont de la Jonelière, ne devrait toutefois intervenir que beaucoup plus tard. Quatre ou cinq stations supplémentaires seront nécessaires.

L'autre grand projet est la création d'une ligne 5 reliant Malakoff à Chantenay via l'Ile de Nantes. Le tracé existe, reste à régler la question du franchissement de la Loire et, surtout, celle du mode de transport le plus adapté. Un busway, moins coûteux, pourrait être choisi.

Le prolongement de la ligne 1 au nord jusqu'à Saint-Joseph-de-Porterie, évoqué depuis 2001, semble coincé dans les cartons. Celui des lignes 1 et 3 à l'ouest n'est pas encore d'actualité.

Finalement, le prochain changement significatif pourrait bien être l'arrivée d'une troisième génération de tramways, à l'horizon 2012. Un appel d'offres a d'ores et déjà été lancé pour la commande de douze rames privilégiant le « confort et la capacité » aux gadgets et écrans plats. W

F. B.