Le vaccin antigrippe A est là

Frédéric Brenon

— 

Les personnels soignants et hospitaliers avaient été les premiers, il y a trois semaines, à pouvoir en bénéficier. Le vaccin contre la grippe A est proposé, à partir d'aujourd'hui, aux habitants de Loire-Atlantique. Seules les personnes ayant reçu par La Poste des coupons envoyés par la Caisse d'assurance-maladie pourront y prétendre dans un premier temps. Il s'agit des habitants jugés prioritaires pour la vaccination : les professionnels de la petite enfance, l'entourage des nourrissons de moins de six mois (famille et personnes assurant la garde) et les personnes avec facteur de risque (dont les femmes enceintes et les nourrissons de 6 à 23 mois). Suivront ensuite le personnel d'accueil des pharmacies, les personnels des établissements médico-sociaux et le grand public.

La vaccination, qui nécessite deux injections à trois semaines d'intervalle, ne peut être faite dans les cabinets des médecins généralistes. Elle s'effectue, en fonction de son lieu d'habitation, dans l'un des quinze centres aménagés à cet effet dans des salles polyvalentes, gymnases ou écoles. Il y a ainsi trois centres à Nantes, deux à Saint-Nazaire, un à Orvault, Saint-Herblain, Rezé, Saint-Sébastien, Ancenis, Clisson, Machecoul, Blain, Châteaubriant et Redon. Les enfants de 6 mois à 6 ans pourront être vaccinés dans ces centres ou dans l'un des 26 centres médico-sociaux ouverts par le conseil général. La vaccination des collégiens et lycéens volontaires aura lieu, elle, directement dans les établissements scolaires à partir du 25 novembre. W