Clergeau tient tête à Orelsan

— 

La députée et adjointe au maire de Nantes, Marie-Françoise Clergeau (PS), n'apprécie pas la venue du rappeur français Orelsan à l'Olympic, samedi soir. Et elle le fait savoir. « Non, il n'est pas possible de tout dire. La haine véhiculée par ses chansons, envers les femmes, envers les homosexuels, porte atteinte aux valeurs de respect, de tolérance et d'égalité que j'ai toujours défendues », dénonce l'élue dans un communiqué. Orelsan avait déclenché la polémique en mars avec un vieux titre, Sale pute. Mais c'est l'intégralité de l'album du chanteur que critique la députée. W