L'Euro 2016 pas à l'Ouest

— 

Si l'Euro 2016 de football était confié à la France, aucun match n'aurait lieu dans le Grand Ouest. La ville de Rennes a annoncé qu'elle renonçait à accueillir des matchs, « faute de garantie de financement par l'Etat ». Le maire (PS) Daniel Delaveau rejoint ainsi son homologue de Nantes, Jean-Marc Ayrault, qui avait déclaré forfait début septembre en raison des « exigences exorbitantes de l'UEFA ». La liste des villes françaises candidates à l'accueil de matchs de l'Euro 2016 doit être dévoilée mercredi par la Fédération française de football. W