PV volés sur les pare-brise

— 

Une enquête pour « vol » et « vol en réunion » a été ouverte hier, après le dépôt de 400 procès-verbaux dans les rédactions locales du quotidien Ouest-France à Nantes, Brest et Rennes. Cueillies les 12 et 13 octobre sur les pare-brise des voitures, les prunes étaient accompagnées d'un message anonyme dénonçant le « racket organisé ». A Nantes, une centaine de PV vont être renvoyés par la police à leurs destinataires, pour qu'ils n'aient pas d'amende majorée. Les auteurs des vols s'exposent à cinq ans de prison et 75 000 euros d'amende s'ils ont agi en concertation. W