Les électrodes se multiplient en ville

— 

Une trentaine de défibrillateurs supplémentaires viennent d'être installés dans des lieux publics nantais. Au total, il y en a désormais 43 en ville. On en trouve au château des ducs, aux Machines de l'Ile, au Palais des sports, dans les médiathèques ou les pharmacies. Positionnés dans une boîte accessible à tous, ces appareils portatifs possèdent deux électrodes qui, une fois placées sur le torse du malade, déclenchent un choc électrique. Une action qui permet bien souvent de sauver la vie d'une personne victime d'un arrêt cardiaque. W