Craintes sur l'avenir de Dobrée

Frédéric Brenon

— 

Le nouveau musée verra sa superficie augmenter de 1 100 m2 à l'horizon 2014.
Le nouveau musée verra sa superficie augmenter de 1 100 m2 à l'horizon 2014. — J.-S. EVRARD / 20 MINUTES

« C'est l'un des plus beaux bâtiments nantais. Nous ne pouvons nous résigner à le voir défiguré par du béton. » L'association citoyenne Nantes patrimoine est remontée contre le conseil général. Objet de son courroux, l'agrandissement programmé de l'emblématique musée Dobrée. Le projet de rénovation, dévoilé en juin, prévoit un nouveau concept muséographique ; une réhabilitation du palais Dobrée et du manoir de la Touche ; une démolition-reconstruction du bâtiment Voltaire ; et la création de surfaces complémentaires. Au final, le nouveau musée s'étendra sur 7 500 m2, soit une augmentation de 1 100 m2.

« La construction d'un bâtiment moderne massif à l'emplacement du jardin et juste devant la somptueuse façade de style néoroman est inscrite dans le projet, croit savoir Guillaume Turlan, président de Nantes patrimoine. Cette unité architecturale fait la fierté de la ville. Une telle décision serait un véritable gâchis. » Inquiètes, plus de 200 personnes ont interrogé le conseil général sur ses intentions lundi soir. Elles n'en sont pas sorties rassurées. « Cette rencontre était une mascarade, déplore Guillaume Turlan. Le département refuse toujours de parler des extensions. On sent bien qu'il est mal à l'aise. » Un silence que la collectivité promet de rompre quand l'équipe d'architectes aura été sélectionné. « Seul le projet retenu permettra de connaître les emprises réelles au sol et les élévations des nouveaux espaces », assure-t-elle. Il faudra donc attendre « début 2010 ». Les travaux devraient ensuite démarrer fin 2011 pour une ouverture du nouveau Dobrée prévue fin 2014. W