« Ce dossier a été magouillé par le juge, le même qui a plombé deux fois le dossier du Bugaled Breizh. "

— 

Jose Antonio Freitas s'en est vivement pris hier au juge d'instruction qui a mené l'enquête. Il a aussi accusé le parquet d'avoir « fabriqué un coupable ", en parlant de lui.