à Mésanger, une étoile succède à la voie lactée

— 

Il y avait 500 tracteurs selon les gendarmes, un millier selon les organisateurs. Plusieurs centaines d'agriculteurs se sont rassemblés vendredi dans un champ de Mésanger, près d'Ancenis, pour maintenir la pression avant le conseil des ministres de l'Agriculture de l'Union européenne, qui se tient aujourd'hui. En lieu et place des spectaculaires épandages de lait, ils ont formé une « étoile européenne » visible du ciel et les lettres EMB (European Milk Board), du nom de la fédération qui avait lancé la grève du lait, aujourd'hui suspendue. « Nous voulons faire savoir aux ministres que nous sommes toujours là et que, s'ils nous oublient, nous on ne les oublie pas », a lancé Jean-Philippe Rousselot, de l'Association des producteurs de lait indépendants. W