Rezé fête ses 50 ans à gauche

— 

Pourquoi s'en priverait-elle ? A côté d'une rétrospective consacrée à Jean Jaurès, la mairie de Rezé s'autocongratule à partir de ce lundi. La gauche y est en effet au pouvoir depuis cinquante ans. Sur les murs de l'hôtel de ville, d'immenses photos aériennes montrent l'évolution de la ville en quelques décennies. S'y racontent aussi trois périodes, témoignages et documents d'archives à l'appui : celles des mandats successifs des maires Alexandre Planchet, Jacques Floch et Gilles Retière. « Notre spécificité tient à la relation forte entre les forces politiques et le tissu associatif le plus dense de l'agglomération après Nantes », veut croire ce dernier. « La gauche municipale n'est pas née en 1959, rappelle de son côté l'élu et ancien archiviste de la ville, Yann Vince (PCF). Dès 1792, le maire a prêté serment à la République alors que toutes les communes alentours, hormis Nantes, étaient traditionalistes. » L'exposition est programmée jusqu'au 30 octobre. W

A. G.