La dette de shit finit en bain de sang

— 

Les trois hommes avaient déboulé chez lui, pour récupérer les 150 euros de cannabis que leur devait son frère. Un jeune de 20 ans est jugé depuis hier par la cour d'assises de Loire-Atlantique, pour avoir tué involontairement un de ses agresseurs il y a tout juste deux ans, en septembre 2007.

La scène s'était produite dans son appartement des quartiers nord de Nantes. Alors que le frère de l'accusé était absent, un des trois hommes avait bloqué Simon C., tandis qu'un autre s'emparait de son téléviseur. L'accusé était alors parvenu à se dégager, puis à s'emparer d'un couteau, avec lequel il avait directement touché au coeur Fahem Moussaceb, alors âgé 22 ans. Au cours de l'enquête, la légitime défense de Simon C. avait été écartée, sa réaction ayant été jugée « disproportionnée », tout comme le caractère volontaire de l'homicide a été rejeté. Quant aux deux autres agresseurs, ils avaient été mis en examen pour « tentative d'extorsion ». Verdict aujourd'hui. W

G. F.