Des parkings, mais gratuits !

— 

Près d'une centaine d'automobilistes ont manifesté hier matin devant le nouveau parking payant des Machines pour réclamer « davantage de places de stationnement gratuites » sur l'Ile de Nantes. L'ouverture de ce nouveau parking aérien (990 places), lundi, a entraîné la fermeture d'un parking provisoire gratuit d'environ 400 places situé près des Nefs. Quelque 250 places gratuites vont toutefois être mises à la disposition de l'Université permanente sur cette zone jusqu'à fin 2010. En avril dernier, l'extension de la zone de stationnement payant avait déjà provoqué un flot de critiques. W

Frédéric Brenon