Goudron et plumes pour les escrocs

— 

Plusieurs « bitumeurs » itinérants ont été interpellés, a annoncé hier la gendarmerie des Pays de la Loire, après une série d'escroqueries dans l'Ouest. Issus de la communauté irlandaise des gens du voyage sédentarisés, ils démarchaient les particuliers à domicile pour goudronner leur cour à bon marché, prétextant des surplus de chantier. Mais, une fois la prestation (mal) réalisée, ils réclamaient à leurs victimes des sommes supplémentaires, « usant parfois de menaces et d'intimidations », selon les enquêteurs.

Le préjudice, pour chaque victime, peut alors atteindre 8 000 euros. « Ils sont très doués pour faire passer des pilules monumentales », concède un gendarme. L'arnaque, connue depuis des années, revient environ tous les deux ans, malgré les arrestations successives. « Le goudron est une matière facile à poser, qui nécessite juste un peu de matériel de location », explique la même source. W

G. F.