La Beaujoire bientôt fixée

— 

Verdict « vraisemblablement fin octobre, début novembre ». La Fédération française de football a annoncé hier qu'elle choisira dans deux mois neuf villes titulaires et trois remplaçantes parmi les dix-sept prêtes à accueillir l'Euro 2016.

Nantes et le stade de la Beaujoire figurent dans la liste des candidats, aux côtés de l'incontournable Stade de France, mais aussi de Nice ou de Metz. Le 9 juillet, la mairie de Nantes s'était dite « prête à s'engager dans l'Euro 2016 » à condition d'être « assurée du soutien plein et entier de l'Etat ». W