Le « oui, mais... » de la mairie

— 

La ville s'est dite hier « prête à s'engager dans l'Euro 2016 » au stade de la Beaujoire, à condition d'être « assurée du soutien plein et entier de l'Etat ». « La haute technicité du cahier des charges impose de lever le voile sur l'inconnue que constitue la participation de l'Etat », estime la mairie. W