Montée de lait ce matin sur le périph

— 

Ils n'ont pas voulu commencer plus tôt, pour ne pas perturber les examens des étudiants. « Au moins deux cents tracteurs » de producteurs de lait sont attendus aujourd'hui sur le périphérique nantais à partir de 10 h 30. Ils seront présents aux sorties vers Rennes et Bordeaux, à Atlantis et sur la 2 x 2 voies vers Paris à La Chapelle-sur-Erdre. Les agriculteurs sont remontés après le refus de la France de soutenir la chancelière allemande Angela Merkel, qui s'était déclarée prête, lors du dernier sommet des chefs d'Etat à Bruxelles, à remettre sur la table la question des quotas laitiers.

« Demain, les consommateurs seront les perdants de cette politique néolibérale, qui fera disparaître un grand nombre de paysans et donc flamber les prix à la prochaine pénurie », prévient Dominique Lebreton, président de la Confédération paysanne de Loire-Atlantique. Le mouvement, limité pour l'instant à l'Ouest, concernera également Laval (Mayenne) et l'axe Montaigu (Vendée)-Cholet (Maine-et-Loire). W