Le « Saint-Michel II » remis à flot

Hélène Bielak

— 

Trois ans de travail ontété nécessaires pour reproduire le deuxième navire de l'écrivain.
Trois ans de travail ontété nécessaires pour reproduire le deuxième navire de l'écrivain. — J.-S. EVRARD / 20 MINUTES

L'association la Cale 2 l'île vient de donner naissance à un beau bébé. Nom : Saint-Michel II. Taille : 13,5 m. Poids : 25 tonnes. Une arrivée qui émeut ses parents : « J'ai la larme à l'oeil ! », avoue Jean-Pierre, 59 ans, membre de l'association. Depuis huit ans, le retraité fait partie des 150 personnes qui se sont lancé le même défi : reconstruire à l'identique le Saint-Michel II, l'un des navires ayant appartenu à Jules Verne, pour repartir sur les traces du célèbre écrivain nantais.

Pendant trois ans, charpentiers professionnels, apprentis et autres passionnés du milieu maritime se sont relayés dans le hangar 31 de l'île de Nantes. « Il y a eu un véritable échange de compétences », raconte Jean-Pierre. Une aventure pas toujours facile au quotidien. « Pendant la construction, nous avons rencontré des difficultés financières et techniques. Des gens nous ont dit que l'on ne s'en sortirait pas. » La mise à l'eau du Saint-Michel II, demain, sonne donc comme un air de revanche. A cette occasion, des animations sont prévues toute la journée au Hangar à bananes. Les festivités débuteront à 9 h 30 avec l'ouverture des bars. A 10 h, le bateau glissera sur la Loire depuis la cale n° 3. Fanfares, troupe de cirque et danses brésiliennes se succéderont jusqu'à 20 h. Le bateau restera sur le fleuve une dizaine de jours, avant que sa coque ne retrouve son abri. Le mât, le voilage et les aménagements intérieurs seront installés pendant l'hiver prochain. Le navire devrait accueillir ses premiers visiteurs au cours de l'été 2010. W