Le bac pro au tableau d'honneur

Frédéric Brenon

— 

Le recteur, Gérald Chaix, hier.
Le recteur, Gérald Chaix, hier. — J.-S. EVRARD / 20 MINUTES

Le recteur de l'académie, Gérald Chaix, a tiré hier le bilan de l'année scolaire. Et livré quelques perspectives sur la rentrée. Voici ce qu'il faut en retenir.

G

Des réformes diversement acceptées Mesure phare des nombreux dispositifs introduits en 2008-2009, l'aide personnalisée a « redonné confiance aux élèves en difficulté », estime Gérald Chaix. Elle a concerné en Loire-Atlantique 24 % des effectifs, principalement le midi. Vingt enseignants ont toutefois fait l'objet d'une retenue sur salaire pour avoir refusé « d'effectuer le service ». Autre mesure forte, les évaluations en CE1 et CM2 ont permis de « savoir où il fallait porter les efforts ». Mais un quart des enseignants n'ont pas souhaité communiquer les résultats au rectorat. L'accompagnement éducatif a aussi été généralisé dans les collèges et les réseaux Ambition réussite. Quant aux stages linguistiques de vacances, « très appréciés des participants », ils n'ont été suivis que par 600 élèves. Loin des « milliers » espérés au départ.

G

Une orientation qui évolue C'est la tendance de cette fin d'année. Les demandes d'inscription en filière professionnelle explosent : près de 700 % d'augmentation pour une entrée en bac pro, plus de 100 % pour les CAP. « C'est la conséquence des efforts réalisés pour valoriser cette voie et accroître nos capacités d'accueil », selon le recteur. Les voeux d'inscription en université, eux, ne subiraient « aucune baisse visible ».

G

Des nouveautés pour la rentrée Le dispositif « Internat d'excellence » permettra à des élèves ayant fait le choix de l'internat de recevoir un accompagnement éducatif avec un tuteur tout au long de l'année. Cela concernera une vingtaine de lycéens en Loire-Atlantique, notamment à Clemenceau ou Monge. Quant aux jeunes ayant terminé l'école mais « ayant du mal à s'insérer professionnellement en raison de la conjoncture », le rectorat envisage de leur proposer des formations complémentaires afin « d'optimiser leurs chances ». W