La colère monte chez les laitiers

— 

A l'appel de la Confédération paysanne et Coordination rurale 44 (CR 44),

près de 500 producteurs de lait et 60 tracteurs, ont déversé, hier, leur colère place Viarme. Dans leur viseur : une volonté de contractualisation entre les transformateurs et les producteurs représentés par la FNSEA, arbitrée par l'Etat. « Le préfet nous évite depuis quatre mois », déplore Bernard Fougère, de la CR 44. Le vendredi 20 juin, tous les producteurs du département seront invités à manifester. « La semaine d'après, on bloque tout Nantes s'il le faut. » W

A. G.