Nantes : Magmaa, le très attendu food hall de l'île de Nantes, a ouvert ses portes

RESTAURATION La halle à manger de l’île de Nantes accueille ses premiers clients depuis ce jeudi soir

Julie Urbach
— 
Le food hall Magmaa a ouvert ce jeudi à Nantes.
Le food hall Magmaa a ouvert ce jeudi à Nantes. — Julie Urbach/20 Minutes
  • Appelé Magmaa, ce lieu de restauration très attendu est enfin ouvert au public.
  • Il propose neuf kiosques de restauration et une offre variée, de la pizza à la cuisine afghane.

Annoncé depuis plus de trois ans et plusieurs fois repoussé pour diverses raisons, le premier food hall de Nantes vient enfin d’ouvrir ses portes. Située sur l’île de Nantes, cette grande halle à manger de 1.000 m2, aménagée dans l’ancienne usine Alstom, accueille ses premiers gourmands depuis ce jeudi soir, 18 heures. « L’ambiance est déjà hyper sympa, estiment Louis et Lola, installés autour d’une table en bois, une bière à la main. En plus, ce coin de l’île manquait vraiment de restos alors neuf d’un coup, c’est parfait ! On peut même revenir tous les jours ! »


Concept déjà présent dans plusieurs villes d’Europe et de France, le food hall devrait ravir les papilles des riverains, étudiants ou touristes qui s’installeront sur les 500 places assises proposées ici (la jauge est même de 750 places au total).

Ce jeudi, c’est déjà l’effervescence devant le grand bar et les neuf kiosques colorés, qui servent pizzas, burgers, mais aussi cuisine bistronomique, mets coréens, street-food méditerranéenne, petits plats afghans, sans oublier des douceurs sucrées. Derrière l’un d’entre eux, appelé Töste, la Nantaise Lucie Berthier-Gembara, ancienne candidate de Top Chef choisie pour être cheffe en résidence de Magmaa pendant six mois, s’affaire. On se laisserait bien tenter par son « toste mechoui » : pain artisanal toasté au beurre, effiloché d’agneau, pickles graines de moutarde, mayonnaise harissa, houmous de pois cassés, chimichouri concombre, le tout pour 13 euros.

Deux systèmes pour commander

Ouvert tous les jours sauf le lundi (10 heures-23 heures en semaine, 10 heures-minuit du jeudi au samedi, et 10 heures-17 heures le dimanche), le food hall permet donc à chacun de commander son plat auprès de son restaurateur préféré, et de se retrouver pour manger. Encore faut-il comprendre le fonctionnement des lieux. « Il y a deux systèmes de commande, explique Jean-Marc Dantard, directeur d’exploitation. Soit au comptoir avec un système de bipper qui prévient quand on peut aller chercher son plat, soit grâce à un QR code à scanner qui permet à une tablée de commander sur tous les corners, avec envoi de SMS au client quand c’est prêt. Notre équipe s’occupe de débarrasser. »

Pour ceux qui ont raté l’ouverture, un programme d’animations est prévu dès la semaine prochaine. Car Magmaa se veut aussi un lieu culturel et festif avec des DJ sets, concerts, cours de cuisine évidemment et ateliers divers.