Le nouveau site des chantiers inauguré

Frédéric Brenon

— 

C'est à coup sûr l'une des parties les plus symboliques du projet urbain

Ile de Nantes. Vingt-deux ans après la fermeture des chantiers navals Dubigeon, le nouveau site dit « des chantiers » sera inauguré, samedi, entre le pont Anne-de-Bretagne et le quai des Antilles. Les travaux d'aménagement de ce territoire portuaire longtemps laissé à l'abandon avaient débuté en 2006. La première étape aura permis, en un an, de créer estacades, berges et nouveau ponton, tandis que les Nefs étaient transformées pour accueillir l'éléphant et des manifestations populaires. La seconde étape visait, elle, à réaliser les jardins publics et à réhabiliter les vieilles cales de lancement de bateau. Soit deux ans de travaux, qui viennent seulement de s'achever.

Le public disposera de quatre espaces verts thématiques : le jardin des Berges, tout en gazon, le jardin des Voyages, à l'ambiance tropicale, le jardin de l'Estuaire, fait de plantes ligériennes, et la Terrasse des vents, avec ses manches à air. Une plage de sable, des transat et des jeux pour enfants complètent les lieux. De part et d'autre de la grue Titan jaune, les cales ont été toilettées et consolidées pour accueillir en leur sein des locaux associatifs. La plus grande des deux, la n° 2, sera ouverte 24 h/24 aux promeneurs afin qu'ils profitent du panorama en son sommet. A leurs pieds se trouvera la Cité des chantiers. Cet assemblage de containers héberge notamment les bureaux de l'association Atao.

« Les Nantais sont de plus en plus nombreux à venir se promener à cet endroit des bords de Loire. Ça prouve que, malgré les travaux, ils se sont déjà approprié le site. C'est une satisfaction car, au début du projet, on ne savait pas quelle serait leur réaction. Il y avait une part de risque », rapporte la Samoa, la société chargée de mener à bien le projet Ile de Nantes. W